Pour peindre, je choisis des personnes anonymes croisées au hasard de ma vie quotidienne, des personnages solitaires absorbés dans leurs activités. En les représentant, cliché fugace d’un fragment de vie, je crée un espace pictural dans lequel j’interroge l’idée d’intimité. Comment, par la monstration, publiciser le privé ?

Dans mon travail, l’espace notamment architectural est très important. Un portrait n’est pas seulement, pour moi, un visage, mais aussi un espace dans lequel il figure.

Ma peinture représente souvent des personnages solitaires, absorbés dans leurs activités qui sortent un peu de l’ordinaire. Mon inspiration est alimentée par des d’images que je vois quotidiennement : des photos prises dans la rue,   dans les lieux publics ou des portraits d’amis et de personnes de ma connaissance. En suite, je choisis les fragments spécifiques de ces images pour créer mon espace pictural. Mes peintures révèlent également ma fascination des ombres, des lumières  et des espaces architecturaux.

Les paramètres et les images donnent souvent une impression de mélancolie et d'intimité. Pour moi un portrait n’est pas seulement un visage c’est aussi l’espace dans lequel il figure.

 

>>>     ACTUALITÉ DE BILAL HAMDAD    <<<

W © 2010 2019 - Atelier W, 6 avenue Weber, 93500 Pantin, France - wladresse@gmail.com