Mon travail explore l’assemblage, la découpe, la fragmentation et le collage. Les pièces en volumes résultent d’un processus similaire à celui des œuvres sur papier : des découpes peintes, collectées puis réunies en un même jeu sur les effets de matières et de couleurs.

Un vocabulaire formel précis et restreint est au cœur de ma démarche. Il est y question d’une résurgence de la mémoire : à la fois personnelle et collective (car réinvestissant des références stéréotypées partagées par tous), réelle et hypothétique (car sans exactitude historique ou factuelle), passée et future.

Je montre des ruines et des débris d’objets mais celles-ci sont des fragments inventés, celles-là des maquettes. Les éléments juxtaposés révèlent des anachronismes ou des invraisemblances d’échelle. Entre copies singées de boutiques de musée, objets-souvenirs et artefacts, j’explore une mémoire archivée et incomplète marquée par l’ellipse et l’absence.

>>>     ACTUALITÉ DE LAURE WAUTERS     <<<

 

ASILE

Laure Wauters


Exposition personnelles du 8 juin au 1er juillet 2018

W © 2010 2019 - Atelier W, 6 avenue Weber, 93500 Pantin, France - wladresse@gmail.com